samedi 13 décembre 2014

La première roue libre 1897

Un lecteur de la page Facebook industrieduvelo m'a communiqué un lien vers un rapport de la revue de géographie alpine sur l'industrie du cycle à St Etienne. En effet, fut une époque, la capitale du cycle en France, c'était St Etienne.
Le rapport va en gros de 1871 jusqu'à 1947 et c'est une mine d'or pour qui se passionne pour le vélo ! De ce passé glorieux, reste le musée qui donne une bonne idée de ce que fut la place de cette industrie en France et en Europe.
Ce dont on parle dans cet article c'est de la première roue libre qui est sortie d'un atelier stephanois !
Figurez vous que l'invention a d'abord été regardée de haut. Ses nombreux détracteurs pensaient qu'elle privait le cycliste de la possibilité de freiner avec les pédales (façon fixie on va dire). Du coup il fallait faire totalement confiance en ses freins :) et à l'époque...
Donc la roue libre est inventée par un dénommé Jean Fasano. En fait il adapte au vélo le mécanisme d'une machine outil. Et cette machine c'est l’ancêtre de la perceuse. Imaginez une mèche destinée à forer le métal donc pourvue d'un appui utilisé par un ouvrier (en bas sur la photo 1). Maintenant pour percer, cette mèche a besoin de tourner. C'est un archet enroulé autour de la mèche qui va servir à l’entraîner (pensez y la prochaine que vous sortez votre perceuse pour un trou à l'horizontale...) . Je met l'image qui va vous permettre de comprendre le système. 

Pour transformer le mouvement alternatif du perceur en rotation continue Fasano invente la roue libre. L'ouvrier fait des mouvements alternatifs mais la mèche tourne toujours dans le même sens.
 
En fait cet système m'a tout de suite fait penser à l'époque préhistorique et à cet outil pour allumer le feu :)
Rien ne se perd, tout se transforme :)









Fasano adapte ensuite la roue libre au vélo. On peut désormais arrêter de pédaler, cela ne bloque pas les roues :)
Y a encore un certain nombre d'éléments qui méritent une place dans ce blog dans le document (pourquoi une industrie comme le vélo à St Etienne, les inventions, les personnages incroyables). Nous y reviendrons.
Bon We !


La revue de géographie alpine citée dans ce blog est ici :
 http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rga_0035-1121_1947_num_35_1_5239